Relations amoureuses, intimité, problèmes conjugaux, famille...
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
Avatar du membre
par SôWinsletSirkis 
Messages Sujet
#2352
Bonjour tout le monde !

Voilà, à mon tour aujourd'hui de solliciter votre aide.
Je vous explique (désolée, ça risque d'être un peu long :lol: )

En juin, mon homme m'a fait sa demande (sur la plage, devant un coucher de soleil, cliché certes mais magnifique).
Jusque là tout va bien.

On se donne deux ans pour tout préparer, et le temps que mon chéri fasse sa formation, car il est actuellement au chômage.
Et c'est là que ça coince.

Ma mère l'a pris en grippe dès le départ parce qu'il était déjà au chômage quand je l'ai connu il y a un peu plus d'un an. Du coup, tout ce qu'il peut y avoir de positif chez lui, ça passe à la trappe, parce qu'un homme doit pouvoir assumer sa femme et j'en passe.
C'est une vision très archaïque du couple et ça a le don de m'énerver.

Je sais qu'elle a peur pour moi, parce qu'avec mon père ça s'est très mal passé (elle assumait quasiment tout financièrement, mon père ne s'occupait pas de moi et me laissait chez des copines après l'école...) et ça s'est terminé par un divorce hyper violent. Elle ne veut pas que je fasse les mêmes erreurs qu'elle, que j'assume tout.
Mais ce n'est pas du tout le cas, chéri et moi partageons tout en deux au niveau des frais quotidiens, et puis il ne reste pas sans rien faire !

Nous avons déjà eu une très grosse dispute elle et moi qui s'est terminée par un silence radio de plusieurs semaines de ma part. Je lui avais écrit une lettre où je lui expliquais ce que je ressentais, mais elle n'a rien trouvé de mieux à dire que "tu es lâche, tu ne viens pas dire les choses en face" ou "je t'ai trop gâtée je vois le résultat"...

Du coup, je n'ai pas encore annoncé à ma mère que nous étions fiancés et que nous allons nous marier. Je pense le lui dire le plus tard possible, au moins dans un an quand la formation de chéri sera terminée, et qu'il aura des pistes pour un poste, histoire qu'elle le lâche avec ça. Mais je m'inquiète quand même parce que je sais qu'elle va me prendre la tête pour qu'on fasse un contrat de mariage, et qu'elle va essayer de m'imposer des invités...

Je suis malheureuse parce que je dois faire le tampon entre ma mère et mon homme, qui ont chacun des rancœurs l'un envers l'autre (justifiées ou pas), alors que tout ce que je voudrais c'est qu'on parvienne au moins à cohabiter en paix, que ma mère soit un minimum heureuse pour moi.
Je vous avoue que j'appréhende aussi la rencontre entre nos deux familles, ou du moins entre les parents de chéri et ma mère, parce qu'eux aussi lui en veulent de porter des jugements sur leur fils, ce que je peux comprendre...

Bref, je suis désolée, tout ça est assez confus ><

Est- ce qu'il y en a parmi vous qui ont vécu une situation similaire ? Comment vous en êtes-vous sortis ?
SarahPoppins aime ça
Avatar du membre
par lindalinda 
#2376
bonjour.

malheureusement je pense que votre mere l'aura en grippe même ensuite ....
C'est terrible ça :(
et ça il faut qu'elle comprenne que son histoire n'est pas la votre.
Le soucis c'est imaginons qu'elle l'apprenne par quelqu'un d'autre ça sera pire :(

Courage à vous. c'est jamais facile mais si c'est l'homme de votre vie, tenez tête à votre mere
#2379
Je suis désolée que vous ayez à vivre ca...
Je suis passée par là aussi.
Mon mari est Iranien, lui aussi avait du mal à trouver du travail à l´époque...
Quand je lui ai annoncé nos fiancailles, elle m´a tellement crié dessus que je ne lui ai pas parlé pendant un an. Elle et le reste de ma famille ont d´ailleur, mème après avoir repris contact, refusé de venir au marriage.
Depuis, j´ai du re-couper les ponts plusieurs fois.
Ma fille les a vu à 7 mois, 1 ans, 1 ans et demi, ensuite, je ne suis pas allé les voir jusqu´à ce que ma fille ai 6 ans.
Et là, ca fait de nouveau un an que j´ai coupé tout contact.
Quand je lis ce que vous décrivez, cela me fait penser à des comportements narcissiques de la part de votre mère, mais peut ètre est-ce simplement parceque ca me ramène à la mienne?
Comment est elle, à part ce point, avec vous?
Peut ètre est il important de lui faire comprendre que vous avez trouvé l´homme de votre vie, et que si elle tiens à faire parti de votre vie, elle se doit d´accépter votre fiancé.
Et à propos, comment votre fiancé se comporte par rapport à tout ca?
Est-ce qu´il est du genre à "laisser pisser" ou est il lui aussi énervé et en conflit avec votre mère? Je peut le comprendre si il est en conflict, mais juste pour comprendre (mon mari n´a pas supporté d´ètre rejeté par ma mère, il est venu deux fois lui rendre visite, mais ca s´est trop mal passé, il n´a plus voulu revenir...)
#2382
CharlotteMadadi a écrit : 19 août 2018, 22:57 Et à propos, comment votre fiancé se comporte par rapport à tout ca?
Est-ce qu´il est du genre à "laisser pisser" ou est il lui aussi énervé et en conflit avec votre mère? Je peut le comprendre si il est en conflict, mais juste pour comprendre (mon mari n´a pas supporté d´ètre rejeté par ma mère, il est venu deux fois lui rendre visite, mais ca s´est trop mal passé, il n´a plus voulu revenir...)
Il ne dit rien devant elle, mais il est très remonté et il lui en veut parce que depuis le début de notre histoire il en prend plein la tête alors qu'elle ne le connaît pas au final.
Il m'a même dit (mais je pense que c'était sur le coup de la colère) qu'il valait peut-être mieux ne pas se marier, si c'était pour subir les remarques et le comportement de ma mère... Mais pour l'instant elle n'est pas au courant, alors qu'est-ce que ça va être après... Elle me rabâche déjà qu'il faut absolument faire un contrat de mariage quand on se marie.

Je sais que c'est pas terrible de ne rien lui dire, mais je ne sais pas comment m'y prendre, car de toute manière, je vais avoir droit à un long discours et je suis quasiment sûre qu'elle me dira que je fais la plus grosse erreur de ma vie...
par Virgi 
Sujet
#2384
C’est une situation difficile à gérer, d’une manière ou d’une autre cela nuira toujours à votre couple. Selon votre récit, votre mère n’a pas le fond méchant, son expérience fait qu’elle a peur pour vous.
A t’elle raison d’avoir peur ou pas l’avenir le dira. Tout dépend de votre relation avec votre mère est ce qu’elle a toujours été tres exigeante ou cela concerne t’il uniquement votre compagnon actuel? Vu l’expérience que j’ai eue avec mon ex qui était complément contrôlé par ses parents et qui devait vivre comme eux le décidait. Cela a fini par nuire a notre relation non seulement ses parents voulaient tout dirigés mais en plus lui ne prenait jamais ma défense et ne leur tenait jamais tête. J’etais toujours la méchante alors que je voulais simplement vivre ma vie, il est finalement parti avec une fille qui correspondait mieux avec les exigences parentale mais cela a été 6 ans de galères, 6 ans à devoir aller toutes les semaines, 6 ans de conflit et de disputes avec toujours le même sujet. Dans mon cas si mon ex avait tenu tête la situation aurait été différente malheureusement il n’aurait Jamais osé le faire. Je comprend que votre compagnon a de la rancoeur mais il faut tenter d’arranger les choses peut-être que lorsqu’il aura une situation correcte avec le temps sa vision changera. Et aussi arrêter de répéter à l’autre ce que ses parents raconte sur lui ça fera déjà de la rancoeur en moins. J’aurais préféré que mon ex ne m raconte rien de ce qui était dit... je ne comprend pas en quoi un contrat de mariage est si mauvais ? On est pas au pays des bisounours mieux vaut être prudent et logique l’amour ne fait pas tout.
#2386
Si il ne dis rien devant elle,au moins, ca évite des conflict...
C´est un point aussi pour vous de pouvoir lui dire (à votre mère) que malgrès tout ce qu´il se prend dans la tronche, il est toujour réspéctueux avec elle...
#2390
J'ai vécu la même situation mais dans le sens inverse.
C'était sa mère et pas la mienne. Notre première rencontre a toute les deux a été catastrophique "ah encore une grosse " ma t'elle dit. Merveilleux comme approche. Et a partir de ce moment elle m'a prise en grippe sur ce point là. Puis ça été sur ma reconversion professionnelle (qui prend du temps).
Puis vint l'idée du mariage. "vous avez le temps" nous disait elle. Tout en appuyant le fait que si je devais me marier je devais perdre du poids. Et faire de telle ou telle façon comme elle avait décidé. Jusqu'au jour où j'ai disjoncté. Je lui ai dit mes 4 vérités. Je suis partie loin d'elle. Mon chéri m'a suivi, mais en aucun je lui ai demandé de choisir. Il a fait silence radio pendant un moment. Nous nous sommes fiancés. Il l'a annoncé avec la date du mariage. Sans plus de description.
Bizarrement elle est revenue. Sans me parler a moi. Et elle a commencé a nous dire ses invités (que nous ne connaissions pas, le maire de son village, la présidente du comité des fêtes...), A soit disant nous donner des conseils sur le repas. Mon chéri a mis le ola tout de suite. Et si elle n'était pas contente elle ne serait invité qu'au vin d'honneur. Après tout nous n'avions pas encore envoyé les faire part. Elle est devenue mielleuse... Ça la calmé bizarrement. Et la solution a été que chacun paie pour ses invités. Elle a voulu inviter tout son petit monde pour se montrer ben elle paie. Curieusement il y avait beaucoup moins de personnes que prévues... Aujourd'hui je suis tjrs là pire belle fille qui existe. Ça n'a pas changé. Même si notre situation globale a mon mari et moi est très bien.
Si j'ai un conseil a vous donner, ne vous laissez pas marcher sur les pieds. C'est votre maman, certes mais pas votre dictatrice. Vous êtes grande. Affirmez vos choix. Nous passons tous par des périodes mauvaises. C'est ce qui nous apprend a avancer et a évoluer. Faites votre vie comme bon vous semble. Et c'est votre mariage ! Pas celui de votre mère. C'est pas son jour c'est le votre. Si elle est pas capable de le comprendre tant pis pour elle (même si ça vous blesse beaucoup). Croyez moi elle se calmera. Montrez lui que vous êtes maître de vous même et que vous savez ce que vous voulez. Même si votre chéri aura un boulot elle trouvera autre chose. Il vous prend a votre maman (ce n'est pas recevable pour moi), mais c'est l'idée globale je pense. Et sa seule façon de le faire savoir c'est cette prise en grippe.
Tenez bon. Si votre couple est solide rien ne le séparera. Encore moins votre maman. Bon courage. Bons préparatifs du plus beau jour de votre vie.
Caroline
Avatar du membre
par ValérieVols 
#2392
Ça ne changera rien à votre situation mais je suis de tout cœur avec vous et vous souhaite beaucoup de courage. Je sais ce que c'est.
Malheureusement ma mère a foutu ma journée en l'air et a réussi à ce qu'une partie de ma famille me tourne le dos.
Ça ne va pas être facile mais tenez lui tête et soyez du côté de votre futur époux. C'est avec lui que vous allez vivre, si il se sait soutenus par vous votre couple en sera plus solide.
Avatar du membre
par Blondie 
#2394
Hello,
Alors, je ne suis pas dans la situation où ke vais me marier, en revanche j'ai une relation très compliquée avec ma mère.
Envoyer une lettre est une chose que j'aurais pu également faire, et la réaction qu'à eu votre maman est celle saurait pu avoir la mienne.
Si il y a une chose que j'ai compris avec les années:
- nous n'avons pas à assumer les choix des autres: dans la situation que vous décrivez avec votre père, votre mère a accepter/choisi d'accepter de l'entretenir => ce choix ne vous appartient pas et la façon dont elle agit aujourd'hui peut être une conséquence de Ça, qu'elle ne devrait pas transposer sur vous
- ce n'est pas parce que ce sont nos parents /famille que nous devons accepter qu'ils nous blessent : au meme titre qua nimporte qui dautre vous avez le droit de lui dire "là tu vas trop loin, je n'accepte pas que tu te comporte avec moi / avec mon compagnon comme ca". Ils nous blessent/ vont jusquou nous les laissons aller. Ensuite c'est à vous de choisir la barrière à poser, ne plus la voir quelques temps,prendre du recul, etc ceci vous appartient.
Plein de courage et de bonnes ondes 😘
Nieniette aime ça
par LindaDa 
#2397
Bonjour, je ne suis pas dans la même situation que vous mais c’est la maman de mon chéri avec qui j’ai un soucis ... un jour j’ai découvert qu’elle avait envoyé un sms à mon chéri lui disant que je n’etais pas la bonne personne pour lui que en gros je n’etais pas Assez intelligente et oui j’ai eu juste mon bac et apres j’ai travaillé et son fils a fait ses études jusqu’a 26 ans ... ce message m’a tellement fait mal !!! Evidemment j’en ai parlé à mon chéri qui m’à dit que ça faisait 3 semaines qu’il l’avait reçu et qu’il ne lui avait pas répondu ça m´a encore plus fait mal ! Pendant 2 mois c’est resté comme ça il ne lui disait rien j’ai décidé de couper les ponts avec sa mère ... sa maman a essayé de prendre contact avec moi quand j’ai passé un concours pour me féliciter de ma réussite j’en ne lui ai jamais répondu elle a demandé à son fils mais pk elle ne répond pas et là il lui a enfin dit ... enfin avec ses mots de gentil oui car il ne dit jamais un mot plus haut que l’autre ... elle m’a écrit une lettre où elle n’a jamais prononcé le mot excuse ... puis une deuxième ou elle disait regretter c’etait Déjà mieux . Je voulais en effet des excuses on va dire que j’ai accepté
Puis après je lui envoyé deux trois sms en rapport avec mon chéri elle ne m’a jamais répondu au bout d’un moment j’en parle à mon chéri qui me dit comme d’hab Mais non t’inquiete pas Blablabla on a eu une’ grosse dispute qui lui a fait comprendre et il a enfin parlé à sa mère . Je ne dis pas que tout est réglé car je ne l’ai pas vu depuis noël et qu’on doit normalement aller la voir en septembre par chance elle vit a 300 kms ! On verra d’ici la !
En tous cas si je peux te donner un conseil dit lui en face les choses que ça lui plaise ou non généralement ça fait un déclic mais dis lui comme ça sort et pas’ avec les formes ça marche encore mieux ! Elle le prendra mal c’est Certain fera peut être la tête mais tant pis . Elle ne changera pas quand ton chéri aura un travail et surtout ton copain lui en a gros au cœur il ne lui pardonnera pas aussi facilement de son côté et aussi si tu lui dis ce qu’en tu penses réellement je pense que ton copain comprendra à quel point tu l’aimes car quand on ne prend pas forcément ta défense ça fait mal crois moi !!! Bon courage bisous
Avatar du membre
par Selene Sand 
#2407
J'ai été dans le même cas que toi, sauf que moi c'est toute ma famille qui l'a pris en grippe. Comme le tien, il ne travaillait pas. et en plus il est noir. Dieu merci, il n'a eu aucune réflexion, où alors très sous entendu qu'il n'a pas vu.
Ma mère a su voir au delà, tout comme ma grand mère. Pour elle, Il a fallu plus de 3 ans et un grave accident de voiture pour moi où il s'est bien occupé de moi. Pour les autres, tels que mon père et mon oncle maternel. J'ai pris de la distance. Car je rejoins l'avis de certaine. Si ta mère l'a pris en grippe, je ne suis pas sûre que ça s'arrange une fois qu'il aura trouvé du travail. Pour eux, rien ne change. genre mon oncle lui adresse à peine la parole et en plus d'un air suffisant. ça a tendance à me mettre en rage, mais tant que ça ne le dérange pas, je ne dis rien.
Je pense qu'il faut que tu t'habitues à prendre du recul. Et surtout que tu demandes à ta mère d'arrêter les réflexions. Elle n'a beau pas l'aimer (on ne peut pas aimer tout le monde), mais elle n'a pas besoin de te le balancer à la figure à chaque fois.
#2456
C'est toujours délicat, ce genre de situation, où on est tiraillé(e) entre deux fronts... Pour ma part disons que ça se passe très mal avec la mère de mon chéri. Dès le départ elle m'a aussi pris en grippe. Quand il lui a annoncé qu'il avait quelqu'un et que c'était du sérieux, tout ce qu'elle a trouvé à dire était "ça va se finir comme avec les autres", "faut pas se fermer ni hésiter à aller voir ailleurs"... Alors qu'elle ne m'avait pas encore rencontrée.
A l'époque (c'était il y a un peu plus de 3 ans maintenant), il habitait dans le sud avec ses parents et il faisait une formation professionnelle qui ne lui plaisait et que ses parents le forçaient à faire. Du jour au lendemain il est parti, il m'a rejointe pour habiter avec moi et quitter définitivement le nid. Ses parents l'ont extrêmement mal pris, surtout sa mère. Pour elle, il était en train de gâcher sa vie et sa chance de faire quelque chose qui pourrait lui apprendre un métier qui rapporterait gros (oui, elle aime l'argent..).
Il a essayé de ne pas tenir compte de toutes les remarques qu'il recevait. Je l'ai poussé à chercher une formation qui lui plairait vraiment et c'est ce qu'il a fait. Durant un an il a suivi un cursus en alternance et aujourd'hui, il a finalement été embauché en CDI par l'entreprise dans laquelle il avait fait son stage.
Il pensait que ses parents seraient fiers de lui, qu'ils seraient heureux pour lui car de nos jours, ce n'est pas évident d'avoir un travail bien stable et surtout un travail que l'on aime faire. Je pense que son père est fier, au fond de lui, mais sa mère n'a toujours pas digéré le départ de son fils. Elle n'a pas hésité à lui dire au téléphone qu'il ne devait pas se laisser manipuler et mener par le bout du nez par moi (c'est toujours agréable de se faire traiter de manipulatrice par quelqu'un que l'on ne connait pas et que l'on n'a jamais vu...).
Depuis tout ça, j'ai rencontré sa mère, trois ou quatre fois, pas plus. Heureusement, ils habitent loin donc on ne les voit qu'une fois par an. Je pensais qu'avec un peu de temps, ça irait mieux, que les tensions entre elle et moi se tasseraient mais pas du tout, en fait.
C'est des regards très froids et sévères, des petites piques... Elle fait tout pour me rappeler sa haine envers moi. Quand ils viennent dans la région et qu'ils nous apportent quelque chose, elle se débrouille pour que ce soit quelque chose que je n'aime pas et tant pis pour moi. Elle se moque de ce que je fais et de ce que je suis (je ne sais pas s'il y a un rapport avec le fait que je sois ronde, je pense surtout que sa haine vient du fait que je lui ai "volé" son fils).
Enfin voilà, tout ça pour dire que je comprends ce que vous vivez, même si nos situations diffèrent sur quelques points. Personnellement, j'ai arrêté de vouloir à tout prix arranger les choses et tenter de tout faire pour qu'elle m'apprécie. Je suis comme je suis, j'essaye de m'aimer mais je n'y arrive pas encore (car en plus de tous ces problèmes avec ma belle-famille, ma propre famille m'a complètement tourné le dos, sans aucune raison). Plusieurs décès sont survenus dans notre famille entre 2016 et cette année et j'ai très mal vécu cela. Ils se sont tous rapprochés entre eux, allant au restaurant, faisant de multiples sorties, sans jamais me proposer de venir. Comment je le sais ? Eh bien, grâce à Facebook. Quand tu te connectes le matin et que tu voies que quelqu'un de ta famille a posté des dizaines de photos d'eux, tous ensemble, tu te dis qu'il y a un problème.
Enfin bref, voilà, à part mon chéri et ma mère, avec laquelle je suis extrêmement proche depuis toujours, je n'ai personne. Ma première meilleure amie travaille dans le secteur médical donc on arrive jamais à se voir et l'autre habite loin.
Je passe mon temps à me demander pourquoi on me rejette autant, est-ce que c'est physique (je sais que ma famille, qui sont pourtant aussi pour la plupart, assez ronds) m'aimeraient plus si j'étais mince mais je trouve ça (pardon pour le terme) véritablement dégueulasse de rejeter quelqu'un parce qu'il n'est pas comme on voudrait qu'il soit. Chacun est comme il est et on doit essayer de passer au-dessus, sinon on ne vivra jamais et on ne sera jamais heureux. Je dis ça mais j'ai encore du mal avec l'acceptation de soi. Pour l'heure, mon chéri et moi ne sommes pas fiancés mais dans un ou deux ans peut-être que ce sera le cas et alors là, j'ose à peine imaginer la réaction de sa mère :shock:
Dans tous les cas, j'ai décidé qu'elle ne fera pas partie de notre vie future (mon chéri pourra aller les voir, ce sont ses parents et je ne veux pas qu'il coupe les ponts avec eux, quand même) mais ça s'arrêtera là. J'attends son feu vert pour qu'on puisse déménager loin, le plus loin possible de tout ça, quitte à changer de continent :lol:
Enfin bref, tenez bon, faites votre vie et organisez votre mariage si c'est ce que vous désirez vraiment. Rien ne doit se mettre en travers de votre chemin. Il faut que votre mère prenne enfin conscience qu'elle risque réellement de vous perdre si elle n'accepte pas votre relation. Et si elle vous dit que vous faites "la plus grosse erreur de votre vie", alors dites-lui cela "Comme tu viens de le dire, c'est ma vie et c'est normal de faire des erreurs. C'est en apprenant de ses erreurs qu'on avance et qu'on grandit. Je ne pense pas que ce soit une erreur de s'engager l'un envers l'autre car on s'aime, notre couple est solide et on va aller très loin ensemble. Sois heureuse pour moi, sois présente pour moi lors de nos moments heureux et sois aussi là pour me soutenir quand ça ne va pas mais ne juge pas mes actes ni mes choix. C'est ce que doit faire une mère".
Avatar du membre
par SarahPoppins 
#2472
Bonjour et bon courage

Du côté de mon mari ils ne me voulaient pas , ma mère avais pris en grippe mon mari , nous avont écouter personne et pourtant a l'époque on avais 17 ans , 20 ans que nous sommes ensemble et 16 ans de mariage ;)
Donc écoutez que votre coeur !!
Avatar du membre
par Kenza_59 
Sujet
#2480
Comme je vous comprends toutes...

J'ai eu le même problème avec la mère de mon mari au début ; pas pour des raisons de poids ou de travail (à l'époque, je portais encore du 42, et mon mari comme moi gagnons bien notre vie) mais parce que je suis d'origine marocaine ; ma belle-famille, assez traditionnelle, restait polie en public, mais c'était clair qu'ils ne voulaient pas d'Arabe dans la famille.

La situation a fini par se désamorcer quand mon mari et moi avons montré qu'aucune des peurs de sa famille n'arriverait : je n'ai pas "forcé" mon conjoint à se convertir, les enfants non plus, je ne vais pas "emmener les enfants au bled"... Et maintenant les beaux-parents ont appris que les Maghrébins peuvent être des gens normaux, ils ont même rencontré mes parents et cela s'est bien passé.

Après, il faut certes reconnaître qu'il y a eu des histoires tristes de familles métissées déchirées par la religion, mais heureusement, ma famille n'est pas pratiquante et nous avons donc pu unir nos familles sans devoir faire de compromis ou de cacher des choses.

Je pense que dans le cas de votre mère, cela pourrait arranger les choses quand votre fiancé pourra travailler et montrer aux yeux de sa belle-mère qu'il est "normal", mais j'espère juste que des années de tensions n'auront pas causé de blessures irréparables...
#2562
Virgi a écrit : 19 août 2018, 23:25A t’elle raison d’avoir peur ou pas l’avenir le dira. Tout dépend de votre relation avec votre mère est ce qu’elle a toujours été tres exigeante ou cela concerne t’il uniquement votre compagnon actuel?
Elle a toujours été comme ça. Il y a d'autres sujets sur lesquels elle "m'attaque" parce qu'elle sait que je vais réagir.
Mon poids par exemple. Là aussi, elle est épuisante. Dernièrement, quand je lui ai annoncé que j'allais reprendre la danse (ce qui me rend très heureuse parce que ça me maquait énormément), elle n'a rien trouvé de mieux que de me dire "méfie-toi tu risques d'avoir un infarctus avec ton poids, va voir un cardiologue !"
C'est typiquement le genre de discours qui me met hors de moi alors que c'est la première à me dire que je dois faire du sport si je ne veux pas finir sur un fauteuil roulant à 30 ans...

Quand j'ai su que j'allais passer au rattrapage pour le bac, elle m'a balancé "tu ne l'auras pas, c'est trop tard, il fallait bosser avant". Je l'ai eu. Perdu.

Elle m'a sans cesse répété que personne ne voudrait de moi parce que je suis trop grosse. J'ai eu plusieurs copains et je suis fiancée. Encore perdu.

Elle juge tous mes faits et gestes, même mes amis.
Elle ne peut pas s'en empêcher je pense que c'est dans sa nature et du fait de son éducation, mes grands-parents agissent de la même manière.

Je défends mon homme bec et ongles parce que je sais ce qu'il ressent et parce que je ne veux pas qu'elle détruise mon couple.
Je pense qu'elle aura toujours quelque chose à critiquer, notamment quand on aura des enfants, mais là je serai encore plus intransigeante. Elle a eu sa période de maman, qu'elle me laisse faire comme je l'entends avec mes enfants.

J'ai tout essayé pour qu'elle se calme, lui parler, lui écrire, m'énerver... Rien ne fonctionne, c'est comme une seconde nature chez elle.
#2563
Virgi a écrit : 19 août 2018, 23:25Et aussi arrêter de répéter à l’autre ce que ses parents raconte sur lui ça fera déjà de la rancoeur en moins. J’aurais préféré que mon ex ne m raconte rien de ce qui était dit... je ne comprend pas en quoi un contrat de mariage est si mauvais ? On est pas au pays des bisounours mieux vaut être prudent et logique l’amour ne fait pas tout.
Je n'ai rien contre le contrat de mariage, c'est plutôt mon homme qui râle parce que ça a un coût et qu'il estime qu'on n'en a pas besoin. Mais ça à la limite, c'est pas le plus important, on peut en rediscuter.

Je ne répète pas à mon homme tout ce que ma mère dit de lui, je sais que c'est inutile, mais je ne sais pas mentir quand je suis énervée alors parfois ça m'a échappé.
Avatar du membre
par Claudie 
Messages Amis Sujet
#3711
J'ai connue ça avec la mère de mon mari, au début tout allait bien car nous étions jeune, lui 16 ans et moi 15, donc sa mère pensait que c'était une passade, bien que parfois elle me disait (tu devrais faire attention à ton poids surtout à ton âge) et d'autre trucs dans le même genre, mon futur mari avait beau lui dire de s'occuper de se qui l'a regarde, rien à faire, puis un jour mon futur mari qui avait attendu mes 18 ans m'a demandé en mariage, ho rien de romantique, nous venions de faire l'amour et il m'a tu viens 'avoir 18 ans aujourd'hui alors je te demande si tu veux être ma femme, voilà c'est banal mais j'étais la plus heureuse des femmes, le problème c'est quand il l'a annoncé à ses parents, sa mère lui a dit (mais tu n'y pense pas ) et son père encore pire il lui a dit ( elle est pas trop jeune et surtout vous avez pas le même physique ) j'ai pleurée de honte alors mon futur mari m'a pris dans ses bras et il m'a embrassé devant eux en disant ( c'est de ma femme que vous parlez ) puis on est partie et on les a jamais revue, j'ai 58 ans et on mon mari ne veux toujours pas les revoir, j'ai essayée une fois en allant voir ses parents mais ils ont été plus que méchant, mon beau-père m'a dit ( t'a pas grossis ) et sa femme ( tu pèse combien) j'ai rien répondu et je suis repartie, j'ai rien dit à mon mari, il est vrais qu'à 18 ans je pesais environs 80 kilos aujourd'hui j'en fais 95 et je me sens bien comme ça, mon mari aimerai que je grossisse encore, je me gêne pas pour m'habiller courte, environs mi-cuisses et si a plait pas aux autres je m'en fiche, le principal c'est que mon mari m'aime comme je suis
Avatar du membre
par laulaulala 
#6588
Bonjour, alors de mon côté c'est des conflits des deux côtés... A notre mariage sa famille "ne pouvait pas venir", ce qui au final nous a arrangé car j'avais déjà ma mère à faire semblant d'ignorer pendant toute la journée (rester zen!)
Ton couple, ton mariage, c'est ta vie, pas celle de ta mère. Ce que tu dis d'elle montre que ce n'est pas ton homme qui est le problème mais ta mère contre toi, donc je pense que tu dois cesser d'essayer de lui prouver tes efforts et ta réussite, c'est certainement inutile et ça risque de t'épuiser et de te bousiller à terme.
Franchement si tu ne te vois pas passer votre journée de mariage à la supporter, rien ne t'oblige à l'inviter et ça l'obligera à se calmer pour pouvoir être reçue. Si la famille est importante c'est parce que normalement elle doit être un soutien, pas être là pour te mettre la tête sous l'eau, par contre si avec ton homme tu te sens bien, privilégie cet avenir avec lui, et préserve-le de ta mère car il ne faudrait pas qu'il y ait des rancœurs dans votre couple à cause d'elle. C'est le plus triste quand deux chéris se déchirent à cause des autres...