Relations amoureuses, intimité, problèmes conjugaux, famille...
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
Avatar du membre
par CorinneKurek 
Messages Sujet
#672
bjour à toutes (nous sommes majoritaires sans doute)
Si le sujet ne vous semble pas trop délicat voire impudique, j'aurais aimé savoir si, pour vous, comme pour moi, la libido est liée à l'acceptation de soi et au changement de sa morphologie ? si ce sujet vous intéresse, je serais heureuse de développer et de communiquer sur nos expériences ... bien à vous
Avatar du membre
par LexLuthor 
Messages Like Sujet
#676
Bonsoir, je pense effectivement que cela doit être lié. Si tu n'es pas à l'aise avec ton image, il est difficile de se projeter dans le regard du partenaire.
Nous sommes souvent trop critiques à l'égard de nous même alors que nous serions surprise de nous voir avec les yeux de nos compagnons :souvent là où nous voyons des défauts, eux y voient un ode à l'amour (je kiffe cette expression !).
#685
a mon avis, pour atteindre le summum il faut être harmonie avec son soi, s'accepter physiquement et être au top mentalement et émotionnellement, sinon, on va certainement être préoccupé par notre mal être et il sera difficile d'atteindre quoi que se soit
Avatar du membre
par CorinneKurek 
Messages Sujet
#695
je suis un peu partagée. en effet je n'ai jamais été autant aimée, respectée, écoutée, désirée par un compagnon. j'ai même accepté l'idée qu'il m'ait prise en photo nue (très pudique le nu mais quand même). par contre je ne m'autorise pas, comme par le passé, des fantaisies de par mon embonpoint. je ne suis pas vraiment en mode "mal-être" mais j'aimerais retrouver un certain "confort" de pensée libérateur. je pense, à l'instar de beaucoup d'entre nous, que ce n'est pas l'image des autres qui doit nous guider dans notre désir de mincir mais bien l'envie de faire correspondre silhouette et l'idée de cette silhouette. bon je vous laisse sur ce, je vais perdre en marchant un peu, les quelques kcal pris ce midi . merci en tt cas pour vos témoignages
#742
Je ne dirais pas ça car j'ai longtemps été complexée en ayant une libido bien prononcée. Cependant avec le papa de mon fils, 8 ans de relation, c'était le calme plat .... Avec l'homme qui partage à présent ma vie, j'ai retrouvé cette libido exacerbée et pourtant cela fait pas mal d'années que je m'accepte sans souci.
Avatar du membre
par IC2A 
#2523
Pour ma part il n'y a pas que le corps qui bloque la libido. Les hormones jouent énormément...
Quand j'étais enceinte avec 30 kilos en plus j'avais une libido au top :D .
Avatar du membre
par Maylanitha 
Messages Sujet
#2536
De mon côté, j'ai été très longtemps honteuse de mon corps et pourtant ma libido allait très bien... Alors évidemment depuis que je suis au top niveau confiance, je ne vous dis pas !!! Non je rigole, en vérité je trouve que c'est plus complexe que ça: je pense que le partenaire à aussi un rôle à jouer la dedans !
#2561
Personnellement, je pense que c'est un tout.
Il y a bien sûr l'état d'esprit dans lequel on se trouve vis-à-vis de notre image, de notre corps, si on est en paix avec ou pas. Je veux dire, on peut avoir quelques complexes tout en étant épanouie dans sa vie intime.
Mais je pense que notre moitié joue un grand rôle dans l'histoire.

En ce qui me concerne, j'ai eu trois hommes dans ma vie.
Le premier était attiré par moi, je le voyais bien, mais je n'étais pas plus à l'aise pour autant parce qu'il ne me faisait jamais de compliments et ne savait pas me réconforter quand je me sentais mal, moche.

Le second avait déjà du mal avec l'intimité au départ, et les seules fois où on a essayé des positions moins "classiques" que le missionnaire, il s'impatientait, s'énervait et abandonnait, donc niveau confiance en soi c'était pas mieux...

Le troisième, avec qui je vis actuellement (et pour le reste de ma vie j'espère), m'a énormément apporté et a fait tomber beaucoup de barrières juste en me parlant, me rassurant et surtout, en évitant de me mettre une quelconque pression. Mes complexes sont toujours là, je ne vais pas mentir, mais j'arrive à vivre avec, et ma vie sexuelle ne s'est jamais aussi bien portée malgré mon poids qui est plus important aujourd'hui que lorsque j'étais avec mon premier copain.
Avatar du membre
par James359 
Messages Like Sujet
#3290
Maylanitha a écrit : 23 août 2018, 10:39 De mon côté, j'ai été très longtemps honteuse de mon corps et pourtant ma libido allait très bien... Alors évidemment depuis que je suis au top niveau confiance, je ne vous dis pas !!! Non je rigole, en vérité je trouve que c'est plus complexe que ça: je pense que le partenaire à aussi un rôle à jouer la dedans !
Oui, je suis d'accord avec toi que le partenaire a aussi un rôle à jouer.
Personnellement je préfère la gente féminine avec des rondeurs, je l'assume et j'en suis très fier !
Quand l'amour sera dans ma vie, c'est forcément une femme ronde, alors je la complimenterai et ferai le nécessaire pour qu'elle se sente bien avec ses rondeurs et pour qu'on s'épanouisse sur le plan charnel. ;)
#4022
Je ne parle que de mon expérience, forcément... Pour moi, cela dépend de deux choses : si mon partenaire est réellement attiré par moi et vice-versa. Il m'est arrivé d'être complètement bouleversée par des personnes que je connaissais peu, et avoir du mal avec des personnes qui ont été là pendant longtemps.

La sexualité englobe tout autant le sexe occasionnel que celui régulier, y compris le désir inasouvi et les fantasmes. Ce qui se passe en réalité dépend en énorme mesure de notre état d'esprit et du degré d'attirance.

Concernant la confiance en soi, évidemment, si on se trouve moche et illégitime, on le transmettra à notre partenaire, qui trouvera ça comme il peut : pas bien, bien, bandant, tue l'amour, etc.

En fin de compte, il s'agit d'une forme de communication, souvent subtile, certainement un peu cruelle. Il y a question de désir, de pouvoir, de compatibilité amoureuse / physique / psychique / morale parfois... La libido n'a jamais baissé chez moi, ce sont les partenaires et les situations qui rendent l'expérience plus ou moins possible et intéressante.
Avatar du membre
par HélÈne1 
Messages Sujet
#4023
Je suis d'accord avec tous les témoignages. Pour ma part il y a aussi eu un point important dans ma libido c'est l'arrêt de la pilule au profit d'une contraception sans hormone (stérilet) adapté aux femmes n'ayant pas eu d'enfant. A ce moment là mon corps n'a pas forcément changé mais dans ma tête bcp de choses ont été chamboulées ^^
#4044
Pour moi les deux ne sont pas forcément liés... J'étais très grosse avant ma sleeve (140 kilos) et pourtant j'avais une libido d'enfer.

Ensuite j'ai eu une histoire avec un homme dont je suis tombée amoureuse, nous nous aimions sincèrement mais ce n'était pas forcément la folie niveau libido (malgré ma perte de poids et ma nouvelle confiance). Nous étions plus centrés calins, tendresse, projet de voyage ect ect

Je pense que nous sommes un peu comme des "éponges", on s'adapte à notre partenaire et puis le jour où ça ne nous convient plus : on s'en va !
#6084
Bonjour ! Selon moi, la libido vient surtout de l’état d’esprit ou l’on est. Déjà si on est avec une personne c’est grâce à l’attirance qu’il y a entre eux, c’est réciproque quoi !
Donc cela n’est pas dû à un changement morphologique ou des choses superficielles. Cela vient de la volonté, si tu en as envie c’est parce que ton corps et ton esprit sont en parfaite harmonie et pareil pour ton conjoint. S’il y a blocage c’est que le problème vient de toi-même. Tu penses trop à des choses que tu ne devrais pas. Arrête de te soucier des détails et profite du moment. Lâche-toi et libère ton esprit.