Vous pouvez vous présenter à la communauté, pourquoi vous êtes ici...
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
Avatar du membre
par EloïseRegner 
Sujet
#4961
Bonjour à toutes,

J'ai lu en diagonale vos messages sur ce forum et j'avais envie de vous raconter mon histoire...
Je m'appelle Eloïse, j'ai 33 ans, fille unique, je fais 1m71 pour 115kg maintenant. Je dis maintenant car mon poids d'il y a 1 an était de 124kg mais je vous décrirai plus tard pourquoi.
Mon histoire commence lorsque j'avais 4 ans, du moins du plus loin que je me souvienne, quand j'étais à l'école avec des insultes de mes petits camarades de classe... Mes parents ne faisaient pas attention à mon engrossissement car ils étaient trop soucieux, absents et alcooliques pour ça.... jusqu'à ce qu'ils se rendent compte un jour que leur fille n'était pas (ou plus, on ne sait pas trop...) mince. Hey oui, il fallait s'occuper des repas, varier les aliments, s'occuper d'elle quand elle rentre de l'école... ce qui n'était pas toujours le cas!
D'ailleurs, l'école parlons-en! Les insultes pleuvaient, des coups montés étaient presque hebdomadaires voire plus comme quand un garçon vient me voir pour me dire que je lui plais mais qu'en vérité, il se moque de moi ou encore une fille qui se dit être mon amie mais qui répète tout ce que je dis à ses copines juste pour me tomber dessus, parfois c'étaient des gifles... il y a eu même 1 fois où je me suis faite coincée dans un couloir de classe à la récré par 3 garçons... ils voulaient juste "s'amuser à me déshabiller"...
La solitude me gagnait de plus en plus.... et mes parents ne voyaient rien... Lorsque je tentais de me plaindre en essayant de leur faire comprendre, c'était peine perdue car j'avais en toute réponse: "Ce qui nous tue pas nous rend plus fort! Ça t'aidera à te forger le caractère!". Et bien que mes voisines, que je considère comme des soeurs, m'étaient proches, je n'arrivais pas à sortir de ma torpeur...
Puis la 6è. Changement de vie. Changement de cadre. Pension chez les bonnes soeurs... ET BIM! Traumatisme...
Voyant que je grossisais à vue d'oeil, la solution de mes parents à mon problème, car c'en était un pour eux et du coup, je l'ai pris aussi tel quel, était de me priver de tout ce qui était sucré, gras, etc... puis de me mettre en cure d'amaigrissement quand j'ai eu 12 ans. Seulement, j'étais tellement traumatisée par l'école que voir mes parents m'abandonner (abandonner leurs responsabilités vis à vis de moi), ça m'a rendu solitaire et faible... Bien que j'ai perdu 17kg (quand je fais une comparaison avec aujourd'hui, ça me semble tellement dérisoire...), je ne me suis jamais sentie aussi seule et rejetée de toute ma vie et du coup, j'ai vite repris les kilos que j'avais perdu... J'ai vu la déception de mon père dans ses yeux... (il faut savoir que mon père était très porté sur le physique ET l'intelligence)
J'avais envie de lui dire "c'est de ta faute!" mais j'avais trop peur de me faire engueuler...
4e... toujours en pension depuis les bonnes soeurs, je vais dans une école privée catho... en 3 ans, j'ai eu 2 relations avec un garçon mais il fallait se cacher! Trop la honte de sortir avec une grosse! Sans compter que certaines filles me faisaient la misère tous les jours! J'ai aussi fumé mes premières cigarettes pour être cool et me faire accepter dans la bande! Mais je me suis vite rendue compte que ce n'était pas suffisant... et me parents qui ne voyaient toujours pas ma détresse... j'ai fait ma première TS tellement j'en avais marre de vivre! Mais une copine m'a arrêtée au dernier moment... heureusement !
J'ai redoublé ma 3è, nouvelle déception pour mon père, ce qui m'a fait plus renfermer sur moi-même car au lieu de m'aider, il m'enfonçait...
J'ai eu mes premières amitiés sincères en 2nd, celles où il n'y avait pas de honte à traîner avec une grosse! Une copine que j'ai rencontré à ce moment est ma meilleure amie depuis 17 ans aujourd'hui et je remercie le destin de me l'avoir envoyée! Et j'ai commencé à "passer les remarques désobligeantes" car j'avais enfin une personne qui était là pour me soutenir.
Seulement, mes parents n'ont jamais fait en sorte à voir celle que j'étais vraiment! J'avais une pression intellectuelle permanente de leur part depuis gamine, surtout par mon père. J'ai eu beaucoup de mal à l'accepter et j'ai commencé les conneries comme fumer du cannabis au quotidien du matin au soir, voler de l'argent, tout ça pour qu'ils me remarquent... ce fût en vain...
J'ai commencé à accepter mon corps vers mes 23 ans seulement. Je n'avais plus honte d'être grosse. Je suis partie en Irlande à ce moment là et malgré la mal-bouffe (pays réputé pour ça), j'ai perdu 15 kg! Ma diététicienne n'en était pas revenue! Simplement parce que je me sentais bien dans ma tête! Je n'étais pas mince mais pas loin, vous savez, l'expression "quelques kilos en trop"! Même si j'ai enchaîné régime, sport, combiné boulot, repas et dodo, je maigrissais et regrossisais, je faisais le "yoyo" comme on dit mais je n'ai jamais était vraiment mince depuis ma cure. Et puis la clope, le joint, les rejets par des membres de ma propre famille, les pressions ne m'ont pas beaucoup aidés à aller mieux dans ma tête...
Cela ne m'a pas empêché de sortir avec des mecs, j'étais attirée par les plus vieux que moi, ceux qui aimaient et appréciaient les rondeurs d'une femme.
J'ai aussi effectué les démarches pour faire une sleeve il y a 3 ans mais mes parents avaient de gros problèmes de santé et il a fallu que je m'en occupe, j'ai donc abandonné.... mais pas vaincue!
Je suis sortie avec un homme qui m'a mise au sport mais ça s'est très mal terminé et j'ai enchaîné avec un autre homme, qui était bien au début, qui me faisait sentir femme, sans contrainte, ni complexe... mais il était tellement possessif qu'il me faisait de la pression intellectuelle et je me réfugiais dans la bouffe, ce qui m'a fait prendre 20kg de plus... j'ai commencé à voir une psy pour m'aider à gérer ma tête...
Mes parents sont décédés à 17 mois d'intervalle entre l'année dernière et cette année. Lorsque mon père est mort, ce fût très difficile pour moi car il fallait faire tourner l'entreprise familiale alors que je n'avais pas fait mon deuil. J'avais fait une tentative d'arrêt du cannabis mais entre ma tante qui m'a trahit, mon copain qui me mettait la pression, ma mère qui était devenue grabataire et sénile et la gestion du boulot, je n'en pouvais plus et ma tête a souvent explosé!
Je m'étais inscrite dans une salle de sport au début de cette année, moi dans un endroit que je renie habituellement ! Je l'ai couplé avec une diététicienne.
Je suis allée à la salle les 3 premiers mois mais j'arrivais pas à trouver la motivation donc j'ai vite laissé tomber. Puis, lors de mes premières vacances depuis 5 ans, je n'avais même pas posé un pied sur la terre provençale que j'apprends que ma mère est à l'hôpital. Elle décèdera 12 jours plus tard... Ce fût dur pour moi, pas parce qu'elle m'a quittée car elle était très fatiguée mais parce que je me suis retrouvée orpheline... et lorsque des gens qui te sont proches te trahissent ou ceux qui ont encore leurs 2 parents te disent qu'à un moment donné, il faut se bouger et se relever, tu as juste envie de les emplâtrer! Je ne peux pas en vouloir à ces derniers car ils ne savent pas...
Aujourd'hui, je me suis mise au sport en faisant appel à un coach à domicile, enchaînant l'arrêt du joint avec la première séance, non pas pour maigrir mais pour avoir un mode de vie sain, être bien dans ma tête. Ce pourquoi je vous disais avoir perdu mes premiers kilos au début de mon récit! Je ne m'empêche pas de me faire plaisir, je peux autant me prendre un hamburger-frites-mayo avec un tiramisu qu'une salade poulet avec un morceau de fromage et un fruit!
Avoir un mode vie sain ne signifie pas se restreindre, se priver ou se contraindre en permanence! C'est arriver à se limiter tout en se faisant plaisir! Il faut profiter de la vie au maximum, assumer les conséquences de nos actes, être proche de sa famille et de ses amis, c'est important, tout autant que de se donner les moyens pour arriver à vivre comme on l'entend! Je n'ai pas honte de dire que je n'y serais jamais arrivée toute seule!
Aujourd'hui, je fais 115kg mais je me sens bien! Et je sais que si je maigris, c'est parce que ma tête est libérée de beaucoup de choses. Ce n'est pas facile, j'ai moi-même encore beaucoup de chemin à parcourir.
N'ayez pas peur ou honte de vous entourer, évitez les faux-amis, les moralisateurs et les donneurs de leçons. Vous vivez pour vous, pas pour les autres! Vous êtes maîtresses de votre propre vie et votre priorité, c'est vous!!

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.
J'espère avoir apporté du positif dans vos pensées.
thebodyoptimist aime ça
Avatar du membre
par CorinneKurek 
Messages Sujet
#4969
P O S I T I F , le mot de la fin (et non faim). voilà ce qui te caractérise et c'est très rafraîchissant. bravo pour cette introspection. tes parents avaient raison sur un point : ce qui ne détruit pas ..... ils t'auront appris (malgré eux sans doute) le goût du combat et de la résilience. bonne continuation à toi et ton charisme
thebodyoptimist aime ça
Avatar du membre
par maitika 
Abonné Sujet
#4971
Bienvenue parmi nous.
J'espère que tu te plairas ici. ;)

J'ai été très touchée par ta présentation. Je te trouve incroyable et très courageuse.
Avatar du membre
par Filoupe 
Abonné Sujet
#4973
Bonjour . Je vois que tu as aussi un fameux parcours ...Je trouve que tu es courageuse et je t'admire . Bravo !
Avatar du membre
par Filoupe 
Abonné Sujet
#5323
Bonjour à tous . Bon et bien je reprends mon clavier pour me présenter car je ne retrouve plus ma 1ere présentation ( j'avais 'ripé' le doigt et elle est partie dans ' brouillon ' mais je ne retrouve pas du tout ) .<br/>
Voilà : je m'appelle Pina ,61 ans ( mais 30 dans la tête ! <E>:lol:</E> ) Du plus lointain que je me souvienne , j'ai toujours été corpulente et à 12-13 ans , je commençais déjà mon 1er régime . A 35 ans j'avais testé tous les régimes du monde mais je reprenais toujours mes kgs et même plus ! <br/>
Voici 3 ans j'ai dû arrêter la cigarette car je sortais d'un infarctus ! Et là j'ai pris 20 bons kilos ! J'étai à plus ou moins 115 kgs ...Alors j'ai décidé de me faire opérer d'une sleeve car trop de soucis de santé ( diabète de type 2 - hypertension - douleurs dans les jambes et genoux , etc...) . J'ai donc subi cette sleeve , qui pour moi , est un ' demi-échec ' car je n'ai perdu que 25 kgs ( soit la moitié de ce que je devais perdre ) . Et puis basta , plus rien ....Le chirurgien devait en fait me faire le baypass mais j'ai refusé( je ne voulais pas que l'on touche mes intestins ..) et là j'aurai dû l'écouter car je ne suis pas une grosse mangeuse et ne l'ai jamais été mais plutôt une grignoteuse ...Et puis , le fait d'avoir suivi tous ces régimes durant ma vie et aussi une baisse des hormones suite à la ménopause , et bien c'est en partie aussi à ca que je n'arrive plus à perdre car le corps se méfie et retient tout ce que je lui donne et il stocke , il stocke ....Je suis donc très déçue de mon opération car si elle ne m'aide pas à perdre ces maudits kgs restants , par contre j'ai tous les inconvénients ...( acidité , brûlant , etc...) et je ne peux plus jamais prendre d'anti inflammatoires car très mauvais pour l'estomac opéré ...Et bien je me suis faite une idée : tant pis , je resterai " grosse " jusqu'au bout !